Quand on prend des habitudes de voyage à 2, se retrouver à 4 peut être déroutant. Mais Carl et Marion ont rendu ces 3 semaines doublement intéressantes : être 4 c’est 2 fois plus de points de vue sur les choses qu’on découvre, 2 fois plus d’idées sur les choses à faire, 2 fois plus de conneries à raconter, 2 fois plus de poids pour négocier des le prix des chambres d’hôtel… Avec Germain qui nous a aussi rejoint pendant quelques jours au milieu du voyage, on était comme les 5 doigts de la main !

DSCF3297

Il y a juste une chose qu’on a du adapter c’est notre vitesse de croisière. On avait l’habitude de prendre notre temps, d’alterner journées de marche et de découverte avec journées de repos. Mais pendant 3 semaines on a passé la 5ème pour que Carl et Marion puissent, eux aussi, assouvir leur soif de découvertes. Alors tous les 4, on a enfilé nos bottes de 7 lieues pour découvrir le Vietnam du sud au nord ! Et on n’a pas été déçus du voyage :

400 coups à Hô-Chi-Minh-Ville

Après 6 mois, on était contents de se retrouver… De vrais gamins !

36 chandelles à Mui Ne

On a été éblouis par le soleil, qui tapait dur, et par les paysages incroyables de Mui Ne et de ses environs : le port de pêche, la rivières aux fées (un ruisseau qui coule dans un genre de petit canyon rouge), les dunes de sables rouges et blanches, et le magnifique Mont Taku (Temple perché en haut d’une colline).

 

Entre 2 eaux à Doc Let

Germain, que nous rejoignions à cet endroit, nous a trouvé un petit paradis : maison avec verrières donnant sur la mer, terrasse géante et accès à la plage à 20 mètres ! Ca fait du bien parfois de vivre comme des riches ! (On a même eu des repas, qui nous avaient manqué : pâtes bolognaise au parmesan et petits déjeuners pain/beurre/confiture…). Nous n’y sommes pas resté très longtemps, car même si c’était absolument génial, on avait envie de retourner découvrir la culture vietnamienne (et les prix vietnamiens) !

A Dalat en moins de 2

Malheuresement, nous n’avons eu ni le temps ni les conditions nécessaires pour visiter les alentours, paraît-il, magnifiques de cette ville d’altitude : les trombes d’eau nous ont juste permis de visiter le centre ville : crazy house, marché, petites cantines et café à l’abri de la pluie !

D’1 pierre 2 coups à Hoi An

La vieille ville inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO ne manque pas de charme, même si elle est un peu dénaturée par la quantité astronomique de magasins, restaurants et hôtels pour les touristes. Cela dit, se perdre dans ses ruelles, découvrir ses temples, ses ponts et ses maisons traditionnelles est un véritable délice. Et puis tant qu’on y est, nous avons fait un peu de shopping (petites chemises en soie sauvage pour Carl et Raphe et robes en soie fine pour Marion et Chloé, le tout sur mesure évidemment) !

Entre 4 murs À Hue

Dans cette ancienne capitale impériale du Vietnam, coule entre la vieille ville et la cité moderne, le fleuve Sông Hương (rivère des parfums)… De quoi éveiller la curiosité. C’est dans la cité impériale construite en 1805 que nous avons découvert les richesses à la hauteur de la poésie que cela évoque : des miliers de lotus, des arbres somptueux, des pavillons et temples richement décorés, un théâtre et encore beaucoup d’autres merveilles architecturales… Le lendemain, nous revoici entre 4 murs, cette fois-ci dans un temple où l’on a du attendre un bon bout de temps que la pluie cesse, en compagnie d’un charmant monsieur !

Le mouton à 5 pattes à Cat Ba (baie d’Ha Long)

L’île de Cat Ba est située au sud de la baie d’Ha Long et est bien moins fréquentée par les touristes. C’est donc là-bas que nous avons réservé deux jours et une nuit sur un bateau, privé (non, cette fois nous n’avons pas lésiné sur les moyens : 115 dollars par personne avec l’agence Cat Ba Ventures !) et on n’a pas été déçus. Nous avons navigué dans la baie de Lan Ha puis au sud de la baie d’Ha Long, dans des endroits vraiment peu fréquenté. Nous avons fait du kayak et du snorkelling dans l’eau transparente. Nous avons dormi dans une crique, avec comme seuls voisins, des pêcheurs dans un petit bateau en bois. Nous avons mangé de délicieux fruits de mer, avons pêché le calamar et Carl et Raphe ont mangé du calamar cru au piment… Epique et magique !

Couper la poire en 2 à Hanoi

Enfin à Hanoi, nous avons partager notre temps entre balades au hasard des ruelles et découvertes de la culture artistique de la capitale : temple de la littérature, musée des beaux arts, galleries d’art contemporain (Manzi)… Un vrai régal !

Grâce à ces 3 semaines de voyages avec les copains, on a touché le 7eme ciel…
Alors merci 1000 fois !